Meilleures ventes

Livres en promotion

  • Neuf

SIGNES DE NOGENT-LE-ROTROU, le dialecte des sourds à l’institution de l’immaculée-Conception

Yves Delaporte - Jeannine Kootstra

Avec ce livre, Yves Delaporte poursuit ses recherches sur les signes régionaux, à l'écart de la LSF issue des signes parisiens.

A Nogent-le-Rotrou, il a découvert des signes hérités de l'Institution du Bon Sauveur de Caen qui sont à l'origine de la langue des signes d'Irlande avant d'être intégrés aux langues des signes d'Afrique du Sud, d'Australie et de Nouvelle-Zélande. Fabuleux destin, alors que ces signes sont demeurés inconnus en France même ! (suite dans "En savoir plus")

Voir la vidéo de présentation (Youtube)

18,00 €

account_circleEnvoyer à un ami

printImprimer
SIGNES DE NOGENT-LE-ROTROU,  le dialecte des sourds à l’institution  de l’immaculée-Conception

SIGNES DE NOGENT-LE-ROTROU, le dialecte des sourds à l’institution de l’immaculée-Conception

Avec ce livre, Yves Delaporte poursuit ses recherches sur les signes régionaux, à l'écart de la LSF issue des signes parisiens.

A Nogent-le-Rotrou, il a découvert des signes hérités de l'Institution du Bon Sauveur de Caen qui sont à l'origine de la langue des signes d'Irlande avant d'être intégrés aux langues des signes d'Afrique du Sud, d'Australie et de Nouvelle-Zélande. Fabuleux destin, alors que ces signes sont demeurés inconnus en France même ! (suite dans "En savoir plus")

Voir la vidéo de présentation (Youtube)

 

En 1808, l’abbé André Beulé, « le saint Vincent de Paul du Perche », fonde à Nogent-le-Rotrou la communauté des Sœurs de l’Immaculée-Conception qu’il destine à l’éducation des enfants pauvres.
En 1811, il ouvre dans sa communauté des classes pour enfants sourds. Laïcisée, l’école s’est maintenue jusqu’aujourd’hui. Du vivant de l’abbé Beulé, ce sont les signes parisiens qui sont enseignés à Nogent-le-Rotrou, avec l’aide de l’illustre Laurent Clerc, enseignant sourd-muet à Paris.
Après 1839, une Supérieure noue des contacts avec l’Institution de Caen fondée par l’abbé Jamet : ce sont ses signes qui seront utilisés.
Ces signes de Jamet connaîtront une étonnante destinée : empruntés en 1846 par des dominicaines de Dublin, ils forment la base de la langue des signes irlandaise. Une partie d’entre eux sera intégrée aux langues des signes d’Afrique du Sud, d’Australie et de Nouvelle-Zélande. C’est pourquoi nombre de signes de Caen et de Nogent-le-Rotrou se retrouvent aussi bien en Irlande que dans ces trois lointains pays. Étrange destin, alors que ces signes sont demeurés inconnus en France même !

- Plus d'informations sur l'auteur.

Yves Delaporte - Jeannine Kootstra

Fiche technique

ISBN :
978-2-9187494-4-8
Auteur(s) :
Yves Delaporte - jeannine Kootstra
Format :
Broché
Poids :
680 gr
Langue des signes :
oui

Références spécifiques

Du même auteur

8 autres produits dans la même catégorie :